Les Mouvements des Jeunes, de plus en plus frustrés…

Share This:

Les mouvements de jeunes sont de plus en plus frustrés par les difficultés de l’opposition à mobiliser (International Crisis Group)

La société civile et les mouvements de jeunes sont de plus en plus frustrés par l’incapacité de l’opposition à mobiliser la population, y compris pour des manifestations dans les rues, remarque International Crisis Group dans son Rapport Afrique publié le 4 décembre 2017.

2e Prix Kinshasa par Gilson KITOKO

« La situation en RDC est foncièrement bloquée ; le régime, déterminé à rester au pouvoir, est en position de force par rapport à l’opposition et les acteurs extérieurs semblent à la fois découragés et divisés », note le rapport qui souligne que depuis la mi-2017, des organisations de la société civile ont lancé leurs propres initiatives.

L’ONG fait remarquer que l’opposition ne devrait pas boycotter le processus électoral, mais devrait surveiller de près les mécanismes de la CENI.

manifestation

« L’action des acteurs internationaux a également été entravée par les stratégies de l’opposition en RDC, qui a trop souvent boycotté les négociations, du fait d’un manque de confiance compréhensible vis-à-vis du régime ou d’autres membres de l’opposition. Les figures de l’opposition devraient plutôt renforcer leur engagement dans le processus en cours, y compris en cherchant à jouer un rôle plus actif dans le processus électoral, en exerçant des pressions sur le gouvernement pour qu’il ouvre l’espace politique, en commençant à travailler sur les plateformes électorales et en prouvant leur pertinence à des citoyens méfiants. Les gouvernements étrangers écoutés par l’opposition devraient encourager cette prise de position », dit l’organisation.

Le Rassemblement continue, de son côté, à mobiliser pour obtenir une transition sans Kabila. Comment y arriver ?

«Nous sommes démocrates et nous allons appliquer les méthodes de la démocratie. Les marches, les sit-in, les villes mortes ont fait leur preuve ailleurs et nous allons les appliquer. Vous connaissez notre détermination à mettre fin à ce pouvoir afin d’instaurer la démocratie dans ce pays», avait répondu Martin Fayulu dans une interview accordée à ACTUALITE.CD

Pour lui, l’échec, ce n’est pas du côté du Rassemblement.

« L’échec, c’est du côté de ceux qui frappent, violentent et torturent la population qui n’est pas armée. La population a répondu. La population et les opposants n’ont pas échoué. Les leaders de l’opposition seront présents à cette marche quand bien même on sait tous qu’ils seront empêchés par ce pouvoir alors que le pays est admis au Conseil des droits de l’homme de l’ONU », avait-il ajouté.

L’International Crisis Group est présente sur les cinq continents. Ses équipes élaborent des analyses de terrain et font du plaidoyer auprès des dirigeants dans un but de prévention et de résolution des conflits armés.

Source: https://actualite.cd/2017/12/06/rdc-mouvements-de-jeunes-de-plus-plus-frustres-difficultes-de-lopposition-a-mobiliser-international-crisis-group/

Share This: