L’eau, l’un des chantiers inachevés du gouvernement

Les scientifiques disent que l’eau est indispensable à la vie, sans elle, il n’y aurait pas de vie ! Ainsi, la République démocratique du Congo fait partie des pays d’Afrique possédant les ressources hydrauliques les plus importantes.

Le président Joseph Kabila a déclaré que le volet « eau et électricité » faisait partie des grands axes des « cinq chantiers » de la République. Est-ce que la réalité sur terrain est-elle conforme aux déclarations ? 10 ans après, pouvons-nous dire que la situation s’est améliorée ? La gestion de cette ressource non renouvelable est confiée à la Régie de distribution d’eau (la REGIDESO). Cette société a pour mission de garantir l’accès à l’eau potable à tout Congolais. Malheureusement, l’accès à l’eau demeure un problème majeur en RDC.

Quand les femmes deviennent les proies des « kuluna »

À Kinshasa en particulier! Nous assistons dans nos communes et quartiers à une situation très alarmante. Dans la commune de Matete, l’eau ne coule presque plus des robinets. Pour les chanceux, ils ne voient les gouttes d’eau qu’aux heures tardives, entre 2 heures et 4 heures du matin… Cette situation met en danger les femmes et filles qui partent à la recherche de l’eau à de telles heures, car elles courent le risque d’être attaquées et violées par les « Kuluna » (nom donné aux jeunes délinquants qui menacent la population avec des machettes). Par moment, nous sommes contraints de nous laver avec de l’eau de la pluie, faute de mieux.

Qui pour nous aider…. ?

Il n’est pas nécessaire de faire de grandes études, ni d’avoir des données statistiques pour mesurer le degré de pénurie d’eau à Kinshasa. Il suffit de se mettre aux coins des rues pour observer les défilés de personnes, récipients dans la main ou sur la tête, qui sont à la recherche d’eau : enfants, adultes, vieillards, filles, garçons, femmes, hommes, etc. Face à cette situation, nous estimons que se taire est semblable à contribuer à ce malheur.

Quand est-ce que le gouvernement prendra conscience de nos pleurs et inquiétudes ? L’avenir nous le dira.

Par Dido SONGOLE

Share This:

Une réflexion sur “ L’eau, l’un des chantiers inachevés du gouvernement ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *